coutume

Publié le par Sergio Leone

                      recontre avec le malek (chef du village)

Nous passons régulièrement dans les villages alentours pour rencontrer les autorités locales avant d'y faire nos exercices tactiques.

C'est l'occasion de boire le chaï (prononcer tchaï) en mangeant des bonbons (les Afghans en sont très friands), de discuter de tout et de rien. Nous sommes toujours très bien accueillis, dans la grande tradition afghane. Cependant, nous rentrons rarement  à l'intérieur des maisons mais restons sur le perron, et nouys ne voyons aucune femme.

Nous faisons également "coutume", c'est à dire que nous apportons des cadeaux au village (des fournitures scolaires en l'occurence).

De plus, nous gardons dans les poches de nos gilets de combat divers présents pour les enfants lors des rencontres de circonstance : paquets de smarties ou stylos billes. Mais il faut surtout veiller à les distribuer avec équité car sinon c'est la bagarre assurée... Et si vous donnez au plus jeune, vous pouvez être sûr que les plus grands récupèreront le bien par la force dès que vous aurez le dos tourné.

                cherchez l'erreur...

Publié dans kaboulstory

Commenter cet article